mardi 17 mars 2015

Le compte à rebours est commencé

Le 16 avril, donc dans moins d’un mois, je vais présenter mon premier spectacle solo de contes, Faits divers et autres curiosités au Centre de la francophonie de Whitehorse (302, rue Strickland). Il y aura aussi un recueil de contes qui sera lancé à la même occasion. Ceux qui ne pourraient venir à l’événement (pour des raisons aussi absurdes que, par exemple, le fait que le lancement soit à 6 000 km de chez eux) pourront aussi se procurer des exemplaires par la suite (je vais vous donner l’information d’ici deux ou trois semaines à ce sujet).

D’ici le lancement, j’aimerais vous donner un avant-goût de l’événement en vous dévoilant les illustrations et des extraits des textes qui seront présentés.

Commençons par Comme le vent qui s’écoule entre nos doigts, un texte illustré par Virginie Hamel.


J’étrennais mes 19 ans depuis quelques jours quand je suis arrivé en Islande, ultime arrêt de mon périple de six mois en Europe. 

À mon arrivée à Reykjavík, j’ai été stupéfié par le soleil. Il était près de 22 h, et il brillait encore haut dans le ciel. Depuis que je vis au Yukon, ça m’en prend pas mal plus que ça pour m’impressionner, mais à l’époque, c’était mon premier soleil de minuit.

Comme j’avais déjà dispersé presque toutes mes économies aux quatre coins du vieux continent, je ne pouvais rien m’offrir de mieux que l’Auberge jeunesse de la ville. Et encore, la nourriture est si chère dans ce pays nordique, que je mangeais à peine un repas par jour.

PS : Un autre extrait sera présenté vendredi (ainsi que l'illustration) puis aux deux jours.


2 commentaires:

Gen a dit...

Je fais partie de ceux qui ne pourront pas être au spectacle, pour la raison ridicule que tu mentionnes. ;)

J'espère mettre la main sur le recueil par contre. (Mais ptêt que je vais attendre ton retour pour te l'acheter en personne au Boréal de 2016, tiens! :)

Pierre-Luc Lafrance a dit...

Petite nature... Rater un événement pareil à cause d'une soixantaine d'heure de route. Je te jure que c'est pas fait fort ;) Plus sérieusement, ça va me faire plaisir de t'en dédicacer un exemplaire à Boréal 2016 ou lors d'un Salon du livre.