jeudi 10 juillet 2014

Besoin de vos lumières

J’ai eu des discussions préliminaires avec un éditeur concernant un projet d’anthologie de nouvelles relevant des littératures de l’imaginaire écrites par des écrivains franco-canadiens. J’en suis encore aux étapes préliminaires et on est vraiment loin de signer le contrat, alors je ne suis pas prêt à discuter des détails aujourd’hui, mais je veux faire un petit appel à tous. Quel genre de projet vous rejoindrait le plus : une anthologie composée de nouvelles inédites ou un genre de best of comprenant une nouvelle marquante d’une quinzaine d’auteurs importants? Pourquoi? Vos commentaires m’aideront à nourrir ma réflexion.

Aussi, ça fait un moment que je pense à écrire un historique des genres dans la francophonie canadienne, mais en basant la chronologie sur les supports de publication. En gros, j’ai toujours cru que l’histoire des littératures de genre ici s’était écrite dans ses fanzines. On peut même se demander si les générations successives d’écrivains sont apparues parce que des supports de publication étaient en place ou si, au contraire, des supports de publications se sont mis en place, car il y avait une génération d’écrivains qui arrivait à maturité.

Mais, bon, je développerai mon idée plus tard. Mais en mettant mes idées en place, je me suis rendu compte qu’il y avait une génération d’auteur qui était arrivée par les blogues. On les a vus débouler au Congrès Boréal. Ils se connaissaient entre eux (souvent sans jamais s’être rencontrés). Je n’en faisais pas partie (moi je m’identifie davantage à la gang du forum Horreur.qc, même si j’avais commencé à écrire avant). Je ne suis ni de la première, ni de la deuxième, ni même de la troisième génération de blogueur, même si j’ai commencé à lire les blogues en sous-marin assez rapidement (avec Fractale Framboise entre autres). D’ailleurs, je me rappelle qu’on m’avait approché au début de Fractale Framboise… et je ne me souviens plus vraiment pourquoi je n’avais pas adhéré au projet.

Enfin bref, j’aimerais savoir à quel moment cette génération d’auteur a apparu. Et qui en était les principaux membres actifs. Je crois qu’il y avait des gens comme Pierre H. Charron, Isabelle Lauzon, Geneviève Blouin et un revenant comme Richard Tremblay. Je crois qu’il y avait aussi Patrick Isabelle, Dave Côté, Alamo Saint-Jean, Frédéric Raymond et Philippe Aubert-Côté, mais je peux me tromper. Quelques auteurs publiés comme Jean-Louis Trudel, Frédérick Durand, Mathieu Fortin, Dominic Bellavance et Jonathan Reynold ont été actifs assez rapidement de ce côté d’après mes souvenirs. Et bon, Il y a Edouard Bond qui a eu un certains retentissements sur les médias sociaux. Est-ce que quelqu’un a des souvenirs plus précis que les miens? On peut me répondre en privé ou alimenter la conversation par les commentaires sur ce blogue.

Merci à l’avance,

Pierre-Luc

23 commentaires:

Guillaume Voisine a dit...

Je pencherais plutôt pour le collectifs présentant des inédits. Ne serait-ce que pour faire changement du projet d'anthologie de Brins d'éternité, qui paraîtra bientôt ;) (Même si bon, il y a clairement, clairement matière à faire une autre anthologie que celle-là, hein).

Gen a dit...

Je pencherais pour des inédits moi aussi. Parce que des recueils des auteurs franco-canadiens marquants, j'en ai plusieurs, alors avec un "best off", je me retrouverais sans doute avec des nouvelles en double (et donc j'aurais moins le goût d'acheter le recueil).

Pour ce qui est de la "génération blogue", beaucoup d'entre nous avons publié dans Brins d'éternité, qui est quand même le fanzine de notre génération. Et moi je suis relativement "tard venue" dans la gang de blogueurs. Richard, Isa, Pierre H., Mathieu et Dominic avaient déjà des blogues actifs quand j'ai parti le mien (qui est rapidement devenu hyperactif! ;)

Jean-Louis Trudel a dit...

Dans les blogueurs, il y a aussi Ariane, même si elle était présente dans le milieu depuis plus longtemps.

Je médite des projets d'anthos depuis un certain temps. Sans tout divulguer de mes projets, qui incluent une antho historique, je crois qu'il y aurait de la place pour plusieurs possibilités :

(i) un "year's best" comme aux États-Unis (et au Canada anglophone maintenant), qui serait donc une sélection de toute la production de l'année précédente

(ii) un "best of" serait d'actualité parce qu'il n'y en a pas vraiment eu l'équivalent depuis le siècle dernier --- donc, pratiquement quatorze ans ! Un « best of » actuel inclurait sûrement des auteurs moins présents dans les anthologies du siècle dernier (voir mon billet sur le sujet). Sacré boulot de lecture en perspective, par contre.

(iii) une anthologie d'inédits (ou un « collectif » comme on disait aussi dans le temps) serait très tendance et peut-être plus commerciale, mais il faudrait sans doute travailler plus fort pour assurer un niveau équivalent de qualité.

Il faut que j'y aille.

Pierre-Luc Lafrance a dit...

@Guillaume : merci

@Geneviève : malgré tout, plusieurs membres de la communauté de blogueurs a abordé l'univers de la sffq par les blogues avant de publier dans Brins d'éternité et d'autres fanzines.

@Jean-Louis : Bien hâte de voir ce qui va se passer avec tes projets. Plus il y a de supports de publication, mieux c'est.

Pat Isabelle a dit...

Des inédits c'est toujours intéressant, attirant, mais aussi audacieux et risqués. Pis Un best of, on sait à quoi s'attendre, à moins de ne pas être (ou de ne pas avoir été) abonné aux revues et fanzines d'icitte.

Ahh Horreur.qc. C'était un site-forum que je consultais régulièrement. Je pense que c'est là que j'ai découvert la SFFQ. Quoique je connaissais déjà Pollux...ehh Claude Bolduc.

Jean-Louis Trudel a dit...

Re-salut,
En fait, ce sont des possibilités pour tout le monde. Si tes projets réussissent, il en restera d'autres pour moi ou pour n'importe qui d'autre.
Bonne chance !

Pat Isabelle a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Isabelle Lauzon a dit...

Je voterais aussi pour des inédits, car comme Gen, je suis un bonne consommatrice de ce qui se fait actuellement... donc je me ramasserais fort probablement avec des textes en double! :)

Ah, ces fameux blogueurs... Pierre H. et moi avons participé à notre premier Boréal en 2009 et ça faisait un petit moment qu'on bloguait. C'est comme ça qu'on a connu le Boréal, la communauté SFFFQ, les fanzines et revues... De beaux souvenirs! :)

Gen a dit...

@Pierre-Luc : En effet, les blogueurs ont découvert la communauté par les blogues, mais Brins d'éternité a souvent été ensuite notre porte d'entrée dans les publications papier (moi j'ai fait tout à l'envers, en publiant chez Alibis avant de m'ouvrir un blogue, mais bon). Cela dit, comme le souligne Jean-Louis, il y a eu des blogueurs qui étaient déjà connus dans le milieu quand ils se sont mis à bloguer...

J'ai l'impression que la mode des blogues a donné un nouveau souffle à la communauté, mais qu'il y a quand même eu peu de sang totalement neuf.

Pierre-Luc Lafrance a dit...

@Gen : Je suis bien conscient que plusieurs auteurs étaient déjà actifs avant d'écrire, mais je crois quand même (du moins ça fait partie de mon hypothèse de départ) que pour certains, ça a été la porte d'entrée. Comme l'a été pour d'autres l'arrivée d'un nouveau fanzine (je m'intéresse ici particulièrement à ceux qui ont écrit dans les premiers numéros d'un nouveau support de publication). Disons qu'au fil des discussions, mes idées se précisent et je crois que j'ai le point de départ d'une recherche intéressante (qui va peut-être démontré tout autre chose que ce que j'ai en tête). Et je commence à penser aux balises pour développer ce travail.

M a dit...

J'aimerais des inédits, aussi, mais ce dont je rêve, c'est d'un recueil d'inédits regroupant l'ancienne garde et la nouvelle génération. Avec un gros éditeur à la clé!

Gen a dit...

C'est sûr que l'avantage des blogues, c'est qu'à notre premier Boréal, au lieu d'être isolés dans nos coins et intimidés par la vieille garde, on était tous heureux de se voir enfin "en vrai", pis on était intimidés en groupe par la vieille garde! :p

Pierre-Luc Lafrance a dit...

À mon premier congrès, j'ignorais même qu'une vieille garde existait. Ça a été une révélation : je n'étais pas seul au monde...

Pierre H.Charron a dit...

Au début, Je fouillais sur le Web pour trouvait des sites qui parlait de l'écriture/littérature au Québec. Le premier blogue que j'ai suivi était celui d’Émilie C. Levesque. Elle écrivait tous les jours. Elle parlait des manuscrits qu'elle envoyait à des revues /fanzines (C'est le que j'ai découvert ce monde d'édition pour la nouvelle). Ensuite c'est celui de Dominic Bellavance qui m'a attiré. Je lisais aussi celui d'André Marois.

Voilà je me suis dit : Pourquoi pas moi ?
J'ai créé mon blogue en décembre 2008.
J'étais dans mes premiers ateliers d'écriture en compagnie d'Isabelle Lauzon. Elle a débuté le sien pas longtemps après.
Dans mes premiers visiteurs j'ai eu le plaisir de découvrir d'autres blogueurs comme Richard l'Ermite Tremblayy, Alamo Saint-Jean, Guillaume Voisine, Émilie C. Levesque, Colombe Jourdain, Pat Isabelle et c'est en visitant leur site et leur "blogrolls" que le parcours s'est enchainé. C'est comme ca que j'ai découvert plus tard celui de Philippe Aubert Côté et de David Hébert, Mathieu Fortin , Jonathan Reynolds et d'Ariane Gélinas
Dans ce temps l’agrégateur de site TLMEB Tout le monde en blogue, avait une catégorie pour Littérature québécoise et là J'en ai découvert d'autres. Pas seulement dans la SFFQ mais en littérature de d'autres genres. Telle les Audrey Parily , Claude Lamarche et Evelyne Gauthier, Jean-Simon Desrochers et Alex babeanu
Ensuite durant l'année et les autres j'ai vu arriver les : Geneviève Blouin, Benoit Bourdeau, Elizabeth Tremblay, François Bélisle, Frederick Raymond, Keven Girard, Carl Rocheleau, Sylvie Gaydos , Patrice Cazeault et j'en oublie....
Et c'est au Congrès Boréal de 2009 en aout 2009 que j'ai pu rencontrer quelques-unes de ces personnes et aussi un certain Pierre-Luc Lafrance ;) Lequel j'ai acheté son Arracheur de Rêves !
Et c'est en côtoyant ce monde et en les re-voyants au SLM suivant que j'ai découvert d'autres horizons et d'autres personnes.
Et c'est ainsi que j'ai envoyé un manuscrit à une maison d'édition pour être publié pour la première fois.

Voilà..je vais m'arrêter. Je suis en train de faire une auto-bio lolol.

Et pour ton projet, je penche sur l'inédit ou l'idée de Mathieu!

Pierre-Luc Lafrance a dit...

Wow Pierre, merci pour ta réponse détaillée. Cela ajoute aux renseignements que je suis en train d'amasser.

Gen a dit...

Tiens donc, Pierre-Luc, pourquoi est-ce que tu ne lances pas un appel à tous les blogueurs? On pourrait chacun faire un billet de blogue qui expliquerait comment/pourquoi on a ouvert nos blogues respectifs et comment ça nous a mis en contact avec le milieu. T'aurais ton matériel sous la main! ;)

Pierre-Luc Lafrance a dit...

Excellente suggestion. Je croyais envoyé les questions à chaque personne par courriel, mais en effet, c'est plus dans l'esprit de la chose de faire un appel à tous. Je vais m'y attaquer dans les prochains jours.

Caro a dit...

J'arrive tard dans la discussion, mais je penche aussi pour des inédits. Ceci dit, je connais mal ce qui se fait au Canada hors Qc, alors je crois qu'il y a aussi de la place pour un "best of".

Et, pour moi, les blogues ne remplacent pas HorreurQc. J'ai l'impression qu'on est passé d'une commune à des appartements isolés. Et la commune (virtuelle, s'entend!) me manque un peu. ha ha! Je suis avec plaisir quelque blogues, mais ça demande plus d'investissement puisque c'est plus éparpillé.

Gabrielle Syreeni a dit...

Personne ne me cite et pourtant, je me considère faire partie de la première ou de la deuxième vague de blogueurs. Voyez pourquoi sur mon blogue (www.toutensyreeni.blogspot.com)

Syreeni

Gabrielle Syreeni a dit...

Concernant l'anthologie, je serais un peu une imposteur si je disais qu'un recueil mélangeant les deux idées seraient intéressant (1 nouvelle ayant déjà fait sensation + 1 nouvelle inédite qui présente toute l'étendu de l'art écrit pour chacun des auteurs) Ce serait une idée plutôt révolutionnaire. Je ne sais pas si les éditeurs actuels sont prêt à ce genre de projet. o.O


@PatIsabelle. Je l'ai trouvé drôle en lisant ton Pollux... Haha!

Pierre-Luc Lafrance a dit...

Merci Gabrielle pour la réponse et pour le billet sur ton blogue. Je regarde ça à tête reposée demain.

Gabrielle Syreeni a dit...

De rien. Ce fut un plaisir de le rédiger. :D

Jean-Louis Trudel a dit...

J'ai aussi lancé mon blogue assez tôt comparé à d'autres. Comme on peut le voir dans les archives de Culture des Futurs, j'ai ouvert le blogue en avril 2005, mais je n'ai commencé à l'approvisionner qu'en novembre. Je l'ai alimenté très régulièrement de 2005 à 2009, mais c'est devenu plus épisodique depuis.

Je connaissais le phénomène des blogues depuis qu'on en avait commencé à parler, mais je ne pourrais pas préciser la date. Sans doute que le premier blogue du milieu que j'ai lu était celui de Fractale Framboise.