samedi 31 mars 2012

Un petit bonjour en passant

Ça fait une éternité que je n'ai pas écrit ici. Je n'ai même pas envie de vérifier depuis quand. Pas que je n'ai rien à dire (en fait, au contraire, les sujets s'accumulent), mais bien parce que la vie va trop vite en ce moment. Disons que la grosse nouvelle, c'est la vente de mon entreprise. Ne vous en faites pas, ce n'est pas une mauvaise nouvelle, loin de là, mais ça m'a pris du temps sans bon sens. Mais bon, depuis hier 14 h, je ne suis plus propriétaire de mon journal.

Côté lecture, je suis complètement accro à la série Harry Bosch de Michael Connelly. Je déteste habituellement les séries, mais comme ce sont des romans indépendants, je me suis laissé prendre au jeu. Je viens d'en lire quatre en ligne et je ressens déjà les effets du manque. Pourtant j'aime habituellement varier mes lectures. Côté positif, ça me donne envie de réécrire du policier, j'ai d'ailleurs mon ami Tom Brousseau qui me fait signe de plus en plus souvent.

J'ai aussi commencé la série télévisée Game of Throne. Excellent jusqu'à maintenant. J'avais mis de côté la série 1) parce que je déteste les séries et surtout 2) parce que j'ai peur que l'auteur ne la termine jamais.

6 commentaires:

Dominic Bellavance a dit...

Vas-tu encore travailler au journal?

Pierre-Luc Lafrance a dit...

Oui, je conserve les mêmes fonctions, mais avec un meilleur salaire ;)

Isabelle Lauzon a dit...

Eh bien! Félicitations pour ce nouveau départ, tu as l'air content! :D

Tant mieux si les projets s'accumulent! Tu nous en parleras un moment donné, quand tu auras le droit... ;)

Pierre H.Charron a dit...

Des changements des fois, ca nous propulse ailleurs et ouvre de nouveaux horizons!


...Et on attend ton futur polar ;)

Gen a dit...

Je te comprends pour la dépendance aux Connely!

Et pour Game of Throne, on est une gang à être prêts à donner tous nos organes pour maintenant GRRM en vie assez longtemps pour qu'il finisse sa série je pense! :p

Carl a dit...

J'ai les mêmes peur concernant George RR Martin. Je lui réserve ma moelle épinière et un de mes reins. Sinon, à la gang, on peut sûrement se spécialiser en ghost writers :)