lundi 19 décembre 2011

Comment réagissez-vous aux critiques positives ?

Les critiques négatives, chaque auteur doit apprendre à composer avec, à se former une carapace. Mais je m’interroge aujourd’hui sur les critiques positives. Comment réagissez-vous ? Surtout quand la personne est en face de vous.

De mon côté, je dirais que je réagis « plate ». Soit je sors une connerie pour changer de sujet. Soit je suis si inexpressif qu’on a l’impression que ça ne me fait rien. Pourtant, ça ne me fait pas rien. Ça me fait plaisir. Très plaisir. Comme bien des artistes, c’est mon carburant. Quand je lis une critique positive, je prends souvent le temps de la savourer. Mais, en personne, je suis incapable d’en profiter.

Je devrais saisir l’occasion de pousser plus loin. De voir ce qui a été apprécié. Pourquoi. À la place : une joke ou une absence observable de réaction. Et après, je me sens un peu stupide d’avoir réagi ainsi. Pourtant, je sais que l’histoire va se répéter. Donc si vous me dites que vous avez apprécié une de mes histoires et que vous trouvez que je manque d’enthousiasme, ne m’en voulez pas. Et merci à l’avance.

Et vous ? Comment réagissez-vous ? Êtes-vous à l'aise avec les compliments ?

6 commentaires:

La tête dans les étoiles... a dit...

Tes billets sont excellents pour ma santé mentale. ha ! ha ! Je suis moins toute seule que je ne le croyais. Je réagis aussi de façon généralement plate aux bonnes critiques (que j'adore, par ailleurs). Je vais généralement minimiser le travail ou dire une niaiserie, au lieu de dire simplement "merci" et d'apprécier.

Pat a dit...

Lors de lancements, ça m'est arrivé deux ou trois fois de recevoir des remarques positives sur mes nouvelles dans brins d'éternité et j'ai rien répondu, trop surpris que ces personnes se souviennent de mes textes.

Gen a dit...

Pas ben bonne moi non plus... À moins que la critique vienne de quelqu'un capable de l'argumenter de lui-même, j'ai tendance à conclure avec un "ben c'est le fun".

Pire : j'ai tendance à oublier les critiques positives. Alors ceux qui me disent que mon texte est bon courent le risque de se faire demander une semaine plus tard s'ils l'ont lu.

Ceux qui me pointent des défauts, par contre, je les oublie pas! lol! (Pas que je leur en veuille, mais bon, ma mémoire semble avoir décidé qu'elle me forçait à la modestie en ne retenant que les critiques! lol!)

Pierre-Luc Lafrance a dit...

@Caro : Pour ta santé mentale... je ne crirais pas victoire trop vite ;)

@Pat : Tu peux maintenant faire comme moi et upgrader à "ben c'est le fun".

@ Gen : Le "ben c'est le fun", ce serait déjà une amélioration dans mon cas.

Carl a dit...

Moi, je le dis quand j'aime ça (et j'ai tendance à argumenter pour justifier mon appréciation).
De l'autre côté, je prends les bonnes critiques de la même façon (exactement la même façon) que les mauvaises. Dans les deux cas, la lecteur prend la peine de venir te voir pour te parler. Je souris avec bonheur et je dis merci. Chaque fois, je suis plein de gratitude, que ce soit un commentaire positif ou négatif, constructif ou non.
Mais ça n'a pas toujours été ça. Avant, je disais : "Si tu as aimé ça, dis-le moi. Sinon, dis rien. ;-\

richard tremblay a dit...

Je reste incrédule.