vendredi 21 août 2015

Repartir la machine

Ça fait maintenant deux mois que je suis au Québec et j'ai écrit un grand total de... 0 mot. Pas que les idées manquent (je suis arrivé du Yukon avec des chemises pleines de notes pour différents projets donc trois romans dont le premier jet est terminé). Le problème vient plutôt du fait qu'un papa-à-temps-plein-de-trois-enfants-à-la-maison/chercheur d'emploi, ça manque de temps. Vivement la rentrée des classes.

Je n'ai quand même pas été inactif dans les deux dernières semaines. J'ai arrangé mon bureau et commencé à disséquer le premier jet d'un roman afin d'aborder le deuxième jet. J'aime bien, après un premier jet écrit de façon plus intuitive, repasser dans mon manuscrit avec un regard neuf et passer par les différentes étapes de l'échafaudage mis en place par Eric Gauthier. Je crée alors des fiches de personnages, de lieu, mais surtout je repasse dans la chronologie et dans la structure de l'histoire pour m'assurer que tout est cohérent et efficace. Cela me permet de reprendre la prochaine version avec plus d'outils et de savoir exactement ce que je veux/dois faire.

Mais bon, les gars ne reprennent pas l'école avant le 2 septembre, alors je vais tenter de grignoter des heures ici et là pour terminer cette étape avant le début septembre pour entreprendre la réécriture dès la rentrée des classes.

L'avenir nous dira s'il ne s'agit que d'un souhait utopique...

2 commentaires:

Gen a dit...

Je sais ben pas comment tu vas faire pour écrire avec trois enfants à la maison! Moi j'y arrive pas avec une seule! lol! (Mais bon, les tiens étant d'âge scolaire, ça doit aider ;)

Bonne chance entk! :) J'ai hâte de lire ce roman! :)

Carl Rocheleau a dit...

C'est vrai que s'occuper des enfants ET écrire est plutôt compliqué. Rendu au dodo, t'es crevé et t'as le goût de te coller à ton amour (ou de dormir).

J'ai bien hâte de voir ce livre-là :)