jeudi 6 août 2015

De la lecture devant moi

OK, je l'admets, il y a une chose qui m'a manqué (mais pas à mon portefeuille) lors de ma vie au Yukon : les libraires francophones.

Depuis mon retour au Québec, je rattrape mon retard, particulièrement du côté des auteurs Québécois. Ma pile de livres à lire engraisse chaque semaine.

Déjà, on y retrouve (dans le désordre) :

Momentum de Patrick de Friberg
Vargöld, Le temps des loups de Jacques Lazure
Bondrée de Andrée A. Michaud
Le ravissement d'Andrée A. Michaud
Ali Baba et les quarante voleurs intergalactiques de Nicolas Godbout
Les Yeux jaunes 1 d'Yvan Godbout
Cachemire de Mario Bolduc
Tsiganes de Mario Bolduc
La nuit des Albinos de Mario Bolduc
La déesse des mouches à feu de Geneviève Pettersen
Chambre 426 de Madeleine Robitaille
Le quartier des oubliés de Madeleine Robitaille
À deux pas de chez elle de François Gravel
L'empire bleu sang de Vic Verdier
Carnets de naufrage de Guillaume Vigneault
Les lions rampants d'André Jacques
Les notes de sang de Corinne de Vailly
L'ordre des Ornyx 1 de Patrick Loranger
Alégracia l'intégrale de Dominic Bellavance
Soif d'Élise Lucie Henripin
Repentir(s) de Richard Ste-Marie
Violence à l'origine de Martin Michaud
Je me souviens de Martin Michaud
La chorale du diable de Martin Michaud
Les visages de l'humanité de Jean-Jacques Pelletier
Filles de Lune 1 d'Élisabeth Tremblay
L'héritière de Ferrolia 1 de Guy Bergeron
Petit feu d'André Marois
Le manoir aux sortilèges de Isa-Belle Granger
Le sentier des sacrifices de Camille Bouchard
Wariwulf 1 de Bryan Perro
Brouillard d'automne de Lionel Noël
Dans le quartier des agités de Jacques Côté

Du côté étranger, encore beaucoup de policier, bien que je ne renie pas les littératures de l'imaginaire.

Les Intrus de Michael Marshall
Les morts solitaires de Michael Marshall
Un pays à l'aube de Dennis Lehane
Fire de Joe R. Lansdale
La maison au bord du lac de James Patterson
Zulu de Caryl Férey
Tout ce qui meurt de John Connolly
Le pouvoir des ténèbres de John Connolly
Rupture de contrat de Harlan Coben
Juste un regard de Harlan Coben
Le patient 127 de Gilbert Gallerne
L'amour du métier de Lawrence Block
Le tailleur de Panama de John Le Carré
Soif de sang de Robert McCammon

Avec mon rythme de lecture, j'en ai presque pour la prochaine année... Alors que dois-je faire avec les boîtes de livres qu'il me reste à ouvrir, car je les avais laissé chez ma mère (qui est maintenant chez moi), lors de mon déménagement au Yukon? Ne posez pas la question devant ma blonde, je connais sa réponse et, non, je ne me débarrasserai pas de ma collection.

4 commentaires:

Gen a dit...

Méchante pile! :)

Gen a dit...

Pour les livres, j'ai adopté la méthode suivante : j'ai trois bibliothèque. Avant d'y mettre un nouveau livre, je dois en enlever un (et l'envoyer à la bouquinerie de livres usagés la plus près). Donc je ne garde que les livres que je pense relire.

Bon, ça c'est la théorie.

En pratique, le contenu de la PAL ne compte pas. Et j'ai développé une tendance à remplir les tablettes des bibliothèques sur deux rangs de profond (avec même des livres couchés sur le dessus s'il reste de l'espace).

Mais bon, j'essaie au moins... ;)

Pierre-Luc Lafrance a dit...

Le problème, c'est que je suis davantage un collectionneur qu'un lecteur...

Gen a dit...

Ah... Je peux pas t'aider dans ce cas. Pour moi, une PAL, c'est comme une tablette de chocolat : il est impossible de ne pas la dévorer tôt ou tard! ;)